Mudrâ

Terme sanskrit signifiant «signe» ou «sceau», le Mudrâ est une position codifiée et symbolique des mains d'une personne ou de la représentation artistique d'un personnage ou d'une divinité.



Catégories :

Culture bouddhique - Concept bouddhique - Art bouddhique - Terme sanskrit

Position codifiée et symbolique des mains du Bharata natyam.

Terme sanskrit signifiant «signe» ou «sceau», le Mudrâ est une position codifiée et symbolique des mains d'une personne (danseur) ou de la représentation artistique (peinture, sculpture) d'un personnage ou d'une divinité. L'origine des mudrâs est particulièrement ancienne et se rattache à la culture védique.

Hindouisme

Odissi.
Jnana mudra.

Il existe un nombre important de mudrâs, exécutés avec une seule main ou les deux, leur utilisation correspondant à l'expression d'un sentiment ou d'une situation déterminée. Une combinaison de différents mudrâs donnant la possibilité une illimitété d'expressions qui sont essentiellement utilisées pour la danse. Dans l'hindouisme, le Mudrâ est une position codifiée et symbolique des mains d'une personne :

Bouddhisme

Dans l'art bouddhique, les représentations de Bouddhas, Bodhisattvas et Yidams utilisent un nombre restreint de mudrâs, associés à une posture du corps (asana).

Canons de la sculpture bouddhique

L'enseignement originel du Bouddha excluait formellement une idolâtrie qui serait advenue par la dévotion à des images le représentant. Cette exigence fut progressivement contournée par l'école du Mahayana (le Grand Véhicule) avec comme excuse que les représentations proposées aux fidèles ne devaient être qu'une image symbolique, impersonnelle et propice à la méditation. Comme aucun portrait depuis nature n'existait de Bouddha, les artistes furent par conséquent obligés de déterminer une représentation parfaitisée en suivant des indications données par des textes anciens. Un ensemble de caractéristiques fixes sont alors imposées et ne fluctueront plus au cours des siècles.

Trois postures principales du corps sont représentées en statuaire :

Les mudrâs dans la sculpture bouddhique

Mudrās de Vairocana

Afin d'illustrer différents enseignements et épisodes de la vie de Bouddha, certains mudrâs récurrents sont représentés dans la statuaire, en nombre limité et plus ou moins souvent :

Dans les sociétés secrètes

Selon la légende, diverses sociétés secrètes auraient utilisé ces signes pour transmettre leur message à leurs membres occultes.

Galerie

Dhyâni-Mudrâ Bhûmisparsha-Mudrâ Abhaya-Mudrâ

Mettakaruna-Mudrâ regarder l'arbre de Bodhi-Mudrâ[1] Vitarka-Mudrâ

Bibliographie

Références

  1. Ho Phra Keo, Laos

Recherche sur Google Images :



"pour le Yoga: les Mudra"

L'image ci-contre est extraite du site yogamrita.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (396 x 907 - 99 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Mudr%C3%A2.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 27/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu